Allons à la découverte de Linux, connaitre et comprendre ce système d'exploitation

Logo Linux Logo Linux
13 juin 2016
(1 Vote)

Linux est un système d'exploitation, tout comme Windows ou MacOS X. Il permet de travailler comme on le ferait sous Windows. Mais il fonctionne différemment. Certains voient encore Linux comme un horrible système plein de commandes compliquées. Ce n'est plus vrai. Linux possède désormais un système graphique agréable, confortable et simple à utiliser.

 capture bureau explorateur terminal 
 Capture d'écran du bureau d'Ubuntu avec la fenêtre du Terminal et de l'explorateur  Copyright: SSI RogaTic

 

On a l'habitude de dire que Linux est un système d'exploitation. En réalité, Linux, c'est uniquement le coeur (on dit le "noyau") du système d'exploitation GNU/Linux. (Les sytèmes d'exploitation Microsoft Windows NT, 2000 et XP ont également un noyau, mais différent: le noyau NT.)

Le noyau s'occupe des basses besognes: la gestion de la mémoire, l'accès aux périphériques (disque dur, lecteur de CD-Rom, clavier, souris, carte graphique...), la gestion du réseau, le partage du temps microprocesseur entre les programmes (multi-tâche), etc.
Contrairement à Windows dont l'interface graphique vous est imposée, il existe différentes interfaces graphiques sous Linux, les principales étant Gnome, KDE et XFCE. Il est même possible de faire fonctionner Linux sans interface graphique, ou même de ne lancer l'interface graphique que quand vous le souhaitez.

GNU/Linux

GNU est un projet qui a apporté des tas d'utilitaires au noyau Linux, tel que le fameux compilateur gcc, et les milliers d'utilitaires (tar, tail, man, bash...).

Ces utilitaires GNU, associés au noyau Linux, constituent le système d'exploitation GNU/Linux.

Linux est donc un noyau.
GNU est un ensemble de programmes utilitaires.
GNU/Linux est le système d'exploitation.

Les Distributions

GNU/Linux étant gratuit, différentes sociétés l'on reprit et complété afin de distribuer un système d'exploitation à leur goût. C'est ce qu'on appelle les distributions.

Parmi les plus connues, citons RedHat, Fedora, Mandriva, Debian, Ubuntu, Suse, Slackware, Gentoo, Xandros, Lycoris...

linux1b

Par abus de langage, on dit souvent "Linux" au lieux de "GNU/Linux" ou du nom de la distribution.

Quelle différence entre ces distributions ?

  • L'orientation: Par exemple, les RedHat sont très orientées serveurs d'entreprise (bases de données, serveurs web...) , Mandriva et Ubuntu sont plus orientées vers les utilisateurs de bureautique et les internautes, Flonix est conçue pour démarrer directement à partir d'une clé USB, etc.
  • La façon dont elles sont "fabriquées": par exemple, la RedHat est conçue par une grosse entreprise, alors que la Debian est conçue de façon plus démocratique (participation des internautes).
  • Le prix: Certaines sont payantes (RedHat, Mandriva...), d'autres gratuites (Fedora, Debian...). Notez qu'il arrive de devoir payer pour les distributions gratuites, mais le prix ne sert qu'à couvrir le support (CD), les frais d'envoi et d'éventuels manuels papier. Rien ne vous empêche de les télécharger et les graver vous-même.

Laquelle choisir ?

Difficile à dire. Tout dépend de votre niveau et de ce que vous voulez en faire. Je vous encourage à télécharger diverses distributions pour les tester et trouver celle qui vous plaît le plus.

Si vous ne savez pas par laquelle commencer, je vous recommande:

  • Knoppix (si vous ne voulez rien installer sur disque dur). Cette version de Linux démarre directement à partir du CD et n'écrit rien sur disque dur. Aucune installation n'est nécessaire sur disque dur. C'est un moyen de découvrir Linux sans risque.
  • Ubuntu est une formidable distribution, qui peut soit être utilisée comme Knoppix (sans rien installer), soit installée sur disque dur. L'interface est très propre et simple à utiliser. Une fois installée, on peut avoir accès à des centaines de logiciels supplémentaires en quelques clics.
        C'est la distribution que je vous recommande si vous voulez installer Linux sur votre ordinateur.

Les autres dérivés

Il arrive qu'il y ait des dérivés de ces distributions.
Par exemple, Knoppix est une distribution dérivée de Debian, et Morphix est dérivée de Knoppix, etc.

linux2

Linux et les autres Unix

Linux a été créé par Linus Torvalds en réaction aux gros Unix commerciaux, qui étaient pour la plupart hors de prix. Le projet GNU a également démarré sur une motivation similaire (GNU signifie: "GNU is Not Unix").

On dit que Linux est un système d'exploitation libre, c'est à dire que vous êtes libre de l'utiliser, le modifier et le re-distribuer (ce qui n'est pas le cas d'Unix, ni de Windows ou MacOS X).

Ces Unix existent encore de nos jours et sont toujours vendus: HP-UX (l'Unix de Hewlett-Packard), AIX (l'Unix d'IBM), Solaris (l'Unix de Sun), IRIX (l'Unix de Silicon Graphics)...

Unix est une marque déposée, et toute entreprise qui souhaite créer un système d'exploitation estampillé "Unix" doit respecter un certain nombre de règles strictes.

De par sa gratuité, son ouverture et ses performances, Linux gagne en popularité par rapport aux autres Unix. Même les grosses sociétés qui faisaient leur propre Unix s'y mettent ! (comme IBM, Sun, HP, SGI...)

Histoire GNU/Linux

Lancement du projet GNU
Le 27 septembre 1983, Richard Stallman dévoile dans la pure tradition hacker son projet de développer un système d’exploitation compatible UNIX appelé GNU, en invitant la communauté hacker à le rejoindre et participer à son développement. Cette annonce succède à la « guerre » déclarée par Symbolics au laboratoire d’intelligence artificielle du MIT et à la disparition de la communauté hacker Lisp. Il annonce que le système pourra être utilisé et partagé librement par tous comme ce fut le cas avec Emacs...

1983

... Concrètement il relate l’effort à accomplir, dont on distingue déjà en 1985 certaines pièces maîtresses : le compilateur GCC finalisé dès juin 1984, une version emacs compatible UNIX, etc. L’effort sera opiniâtrement poursuivi, et au début des années 1990, le projet GNU possède une version utilisable de tous les éléments nécessaires à la construction d’un système d’exploitation (outre ceux cités précédemment : un shell, des bibliothèques, les composants de base, les outils de développement…) à l’exception du plus central : le noyau.
Esprit hacker et projet GNU
Ce système est né du besoin de maintenir intactes les traditions hacker de partage dans un monde de plus en plus marqué par l’empreinte du droit d'auteur. Stallman travaillait encore au laboratoire d’intelligence artificielle du MIT au lancement du projet. Il démissionnera en 1984 pour se consacrer entièrement à la création de ce système et, d’après ses mots, « ramener l’esprit de coopération qui prévalait dans la communauté hacker dans les jours anciens ». Il n’était pas question alors de « propriété intellectuelle », et tous les codes sources, distincts, s’échangeaient librement. Cette pratique était la règle dans les premiers temps des mainframes, dont les sources étaient fournies sur simple demande et librement modifiables par les clients jusqu’au début des années 1980...

1984

... On ne peut pas réellement comprendre la nature de ce projet sans en saisir les motivations, qui relèvent de l’éthique et de la philosophie politique. Il vise en effet à ne laisser l’homme devenir ni l’esclave de la machine et de ceux qui auraient l’exclusivité de sa programmation, ni de cartels monopolisant des connaissances en fonction de leurs seuls intérêts. Le projet GNU œuvre pour une libre diffusion des connaissances, ce qui n’est pas sans implications politiques, éthiques, philosophiques et sociales, ou sociétales. Il s’agit d’ailleurs du modèle de coopération qui a toujours été celui des universités.

Voir toute l'histoire sur Wikipédia

Plus d'infos

  • Source: BlogaTic
  • Auteur: O_Ndoffé
Lu 166 fois Dernière modification le lundi, 13 juin 2016 11:10
O_Ndoffé

Fondateur et CEO de SSI RogaTic, je suis actuellement en poste d'Assistant Responsable Informatique à IKAGEL SA. Administrateur Systèmes Informatiques et développeur web de formation et par passion je suis un féru de l'informatique et des technologies liées à ce dernier.

Actualités les + vus

Billets les + vus

Newsletter