Comment bien utiliser les réseaux sociaux Facebook, Twitter, Instagram, Linkedin ...

Bien utiliser les réseaux sociaux Bien utiliser les réseaux sociaux SSI RogaTic

Les réseaux sociaux se sont multipliés comme des petits pains ces dernières années. Il existe aujourd’hui une communauté (virtuelle) pour tous les goûts et toutes les envies – même pour ceux qui ont besoin de partager leurs soucis et leurs peurs ! Avec tout ça, il peut être difficile de suivre le rythme. Pourtant, lorsqu’ils sont bien utilisés, les réseaux offrent d’indéniables atouts, aussi bien personnels que professionnels.

Pour cela, nous avons donc eu l’idée de vous rédiger un petit guide des plateformes les plus populaires du moment. Tout y est : une présentation de chaque réseau, ainsi que les meilleures pratiques à connaître. À la fin de ce billet, vous ne compterez plus vos amis sur Facebook, maîtriserez LinkedIn mieux que votre patron et épaterez vos (petits-)enfants avec votre connaissance de Snapchat.


facebook

Impossible de passer à côté. Facebook est LA star des réseaux sociaux. En 12 années (une éternité à l’échelle du numérique), la plateforme créée par Mark Zuckerberg est devenue le deuxième site le plus consulté au monde, juste derrière Google. Son usage est à l’image de son succès : énorme. Facebook vous permet de tout faire ou presque : rester en contact avec vos amis, partager vos photos, mais aussi suivre l’actualité, communiquer en live (grâce au chat Messenger) ou encore établir un contact régulier et vivant avec votre communauté (si vous êtes une entreprise ou une célébrité). En plus, la boîte ne cesse d’innover pour vous proposer toujours plus de nouvelles fonctionnalités.

Comment l’utiliser ?

Sur Facebook, le maître mot est la modération. Chaque utilisateur a en moyenne 338 amis dans son carnet de contacts. Il est donc impensable de publier trop fréquemment, à moins de vouloir passer pour un spammeur (pollueur du Web) auprès de vos amis, qui s’empresseront de bloquer vos futurs posts (publications). Manifestez-vous de façon parcimonieuse, 1 à 2 fois par jour maximum.

En matière de contenu, Facebook vous laisse la liberté de publier à peu près tout ce que vous voulez, du texte aux images en passant par les vidéos. Mais souvenez-vous : les membres de la communauté reçoivent beaucoup, beaucoup de notifications sur leur fil d’actualité. Pour que vos messages sortent du lot, vous allez devoir dégoter une image qui accroche instantanément le regard ou écrire une caption (texte qui accompagne votre publication) drôle ou les deux, c’est évidemment l’idéal.

 

Twitter

Twitter, c’est l’actualité en direct par celles et ceux qui la vivent (ou la produisent). Ce n’est pas un hasard si c’est devenu le réseau préféré des journalistes, hommes politiques et artistes ! Ces professionnels apprécient la possibilité de faire des déclarations qui seront ensuite disséminées à la vitesse de la lumière sur la planète Web. C’est aussi un outil incontournable pour faire bouger les choses, voire initier des révolutions, comme en témoigne son rôle central dans l’émergence du « Printemps arabe » fin 2010. Au-delà, Twitter est utilisé par les entreprises et les particuliers pour partager leur avis ou rebondir sur une information qui les a intéressés. À utiliser de toute urgence si vous voulez prendre le pouls du monde, ou vous placer comme influenceur (expert) dans votre secteur d’activité.

Comment l’utiliser ?

Contrairement à Facebook, l’oiseau bleu nécessite une présence et un soin constants. Les experts estiment qu’un bon rythme de publication est de 5 à 7 tweets (messages) par jour. Publier dans le courant de la journée, aux horaires de bureau, augmentera vos chances d’être lu et, pour les veinards, d’être retweeté (message partagé par d’autres).

Les messages Twitter sont limités à 140 caractères, et pas un de plus. Si vous ajoutez une image (qui compte pour 24), il ne vous reste plus que 116 signes. Il va donc falloir être concis. Concentrez-vous sur les termes vraiment importants et essayez de trouver une formulation aussi accrocheuse que possible. C’est exactement comme le titre d’un article de journal : vous devez donner envie aux lecteurs d’en savoir plus avec un minimum de mots. Pour vous aider, vous disposez des fameux Hashtags (#), que vous insérez dans vos tweets pour les rattacher à des fils d’actualité et augmenter leur visibilité. Limitez-vous à un ou deux Hashtags par message. Au-delà, vos chances d’obtenir de l’engagement de la part de vos followers (vos abonnés) diminuent.

Dernière astuce : accompagnez autant que faire se peut vos tweets d’une illustration (image, vidéo ou GIF animé). Une étude a récemment montré que l’utilisation d’une image augmente de 78 % les chances d’être partagé. Il serait dommage de s’en priver !

 

Instagram

Le succès d’Instagram tient à sa double nature, à la fois réseau social et application. Cette dernière renferme de nombreux filtres, qui permettent aux utilisateurs de donner en un clin d’œil une allure artistique ou vintage aux photos prises sur leur smartphone. Les clichés sont ensuite diffusés aux contacts. Aujourd’hui, tout le monde utilise Instagram : les célébrités, pour montrer à quel point leur vie est merveilleuse et glamour ; les entreprises, pour faire de la publicité de façon originale ; Monsieur et Madame Tout-le-Monde, pour partager ses derniers coups de cœur culinaires ou vestimentaires.

Comment l’utiliser ?

Chaque utilisateur d’Instagram possède une page personnelle, qui ressemble à un mur sur lequel afficher ses images. Vos contacts (les abonnés) peuvent y laisser des commentaires ou signaler qu’ils aiment vos photographies. C’est aussi simple que cela !

Si vous souhaitez passer à la vitesse supérieure et devenir la nouvelle Kim Kardashian (56 millions d’abonnés), il va falloir optimiser votre gestion du réseau. Pour commencer, ne publiez que des photos de bonne qualité. Des images mal prises ou pixelisées n’attireront pas les « J’aime ». Ensuite, accompagnez vos photographies de textes avec quelques Hashtags (#) qui servent, comme sur Twitter, à rattacher votre contenu aux tendances du moment. En revanche, sur Instouche (pour les intimes), n’hésitez pas à charger : l’engagement est optimal avec 11 Hashtags et plus. Enfin, postez très régulièrement (plusieurs fois par jour) afin d’augmenter votre visibilité.

 

Linkedin

C’est le réseau de référence des professionnels, qui bénéficie de 300 millions de membres dans le monde, dont 10 en France. Il vous aide à trouver un emploi, faire connaître votre entreprise ou initier de nouvelles relations d’affaires. Pour le dire en trois mots : inscrivez-vous vite !

Comment l’utiliser ?

Commencez par créer et optimiser votre profil LinkedIn. C’est grâce à lui que les recruteurs vous trouveront, en apprendront plus sur vous et vous proposeront de nouvelles opportunités. N’oubliez pas de connecter votre profil à votre CV en ligne, pour montrer que vous êtes parfaitement à l’aise avec l’environnement digital.

Une fois que c’est fait, montrez-vous proactif. Ajoutez vos collègues, amis et anciens camarades de classe dans vos contacts. Cela vous permettra d’accéder à leurs contacts à eux. Qui sait, il y a peut-être dans le lot quelqu’un qui travaille dans la boîte que vous convoitez… Ensuite, pour montrer que vous disposez d’une réelle expertise dans votre domaine, partagez des publications qui vous ont intéressé. Et pourquoi ne pas vous lancer en postant les vôtres ? Tenir un blog est une excellente manière de faire entendre votre voix, que vous amplifierez en partageant vos articles avec vos contacts sur LinkedIn.

 

Snapchat

Qui l’eût cru ? En seulement quelques années, Snapchat s’est installé durablement sur la scène Web. Pas évident pour un service dont le principe est d’envoyer des photos et des vidéos… à durée de vie limitée. Plus de 100 millions de personnes s’envoient chaque jour des images drôles, étonnantes ou coquines. C’est aussi le plus jeune des réseaux sociaux, puisque l’âge moyen de ses utilisateurs est de 18 ans seulement. Si vous avez dépassé cet âge, rassurez-vous, vous pouvez toujours l’utiliser pour vous amuser avec vos amis en envoyant des images chocs ou retouchées. Les entreprises commencent elles aussi à creuser le filon et utilisent Snapchat pour envoyer des publicités, voire des offres d’emploi originales.

Comment l’utiliser ?

Sur Snapchat, on prend des photos ou des vidéos et on les envoie à ses contacts. A priori, rien de bien nouveau sous le soleil. Sauf que le réseau au fantôme a bâti son succès sur une idée toute bête (mais géniale à la fois) : les envois ont une durée de vie limitée ! Autrement dit, vous pouvez configurer la durée pendant laquelle le destinataire pourra voir votre Snap (photo éphémère), entre 1 et 10 secondes. Après, c’est l’autodestruction automatique du message, façon Mission Impossible. Et ça donne tout de suite beaucoup de piquant à l’affaire ! En plus, vous avez la possibilité d’ajouter à vos images et vidéos des légendes ou de dessiner dessus, directement avec votre doigt sur votre smartphone (qui n’a jamais rêvé d’ajouter une moustache à son patron ?).

 

Youtube

Tous les indicateurs le disent : la vidéo est LE média qui va faire bouger le Web dans les prochaines années. Non que le texte et les images soient passés de mode. Mais les internautes apprécient un peu de diversité et de mouvement et, de ce côté-là, rien ne vaut un bon petit film. YouTube est rapidement devenu la référence, au point d’être racheté par Google en 2006 pour la modique somme de 1,65 milliards de dollars (on vous laisse faire la conversion en Carambars, ça donne le vertige). Le gros avantage de ce réseau : vous pouvez non seulement y visionner vos clips préférés, mais également les partager avec vos contacts ou publier les vôtres pour les faire connaître au monde entier.

Comment l’utiliser ?

Vous pouvez faire vos premières armes sur YouTube en partageant les clips de chanteurs que vous aimez ou les bandes annonces de films que vous attendez avec impatience. Une fois rodé, vous pourrez passer à la phase suivante : poster vos propres vidéos ! Ça a l’air un peu intimidant dit comme ça, mais si vous réfléchissez bien, vous avez certainement, vous aussi, du contenu à partager. Par exemple, une entreprise pourra filmer une petite tournée de ses bureaux, caméra au poing, mettre une vidéo de démonstration de ses produits ou sa dernière publicité. Un point essentiel à noter : comme sur Google, il existe un réel travail pour améliorer votre visibilité. Prenez soin de bien optimiser le référencement de vos vidéo sur YouTube.

 

GooglePlus

Comme son nom l’indique, Google+ est le réseau social de Google. Mais, malgré son très célèbre papa, cette plateforme n’a pas été couronnée de succès. Beaucoup d’utilisateurs y voient un doublon inutile de Facebook et la délaissent. Pourtant, elle a + d’un tour dans son sac !

Comment l’utiliser ?

L’avantage de Google+ est sa grande polyvalence. Cette plateforme condense toutes les fonctionnalités que vous retrouvez disséminées sur les autres réseaux sociaux : carnet de contacts, partage de photos et de vidéos, suivi de l’actualité, etc. Pour ne rien gâcher, vous restez connecté aux autres outils Google en permanence : HangOut pour discuter en direct avec vos contacts, Gmail pour accéder à vos e-mails ou Documents pour partager vos fichiers de travail.

Le fonctionnement de G+ diffère légèrement de celui des autres réseaux puisque, une fois que vous avez ajouté vos relations, il vous est demandé de vous inscrire à des communautés d’intérêt. Cela vous permet d’être informé en direct des actualités autour d’un domaine ou d’une entreprise spécifique (comme SSI RogaTic), sans avoir à les chercher. Pratique !

Enfin et surtout, G+ peut vous aider à améliorer votre référencement (Google). Ce qui justifie d’emblée votre inscription sur le réseau. Après tout, qui oserait faire fi du rejeton de l’Empire le plus puissant du Web ?

 

Prêt à vous lancer sur le Web ? Demandez un devis gratuit ICI

 

Plus d'infos

  • Source: BlogaTic
  • Auteur: O_Ndoffé
Lu 353 fois Dernière modification le mercredi, 19 octobre 2016 12:54
O_Ndoffé

Fondateur et CEO de SSI RogaTic, je suis actuellement en poste d'Assistant Responsable Informatique à IKAGEL SA. Administrateur Systèmes Informatiques et développeur web de formation et par passion je suis un féru de l'informatique et des technologies liées à ce dernier.

Actualités les + vus

Billets les + vus

Newsletter